Pharmacie de la pyramide
Déjà inscrit ? Identifiez-vous
Saisissez simplement vos identifiants :
Mot de passe oublié ?

Interdiction de fumer : les hôpitaux inquiètent…

Dans le dernier Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) publié aujourd’hui le Pr Didier Houssin, Directeur général de la Santé, dresse un état des lieux plutôt positif de la lutte contre le tabac en France. Seul point noir : la situation dans les établissements hospitaliers.

Une étude rapporte en effet que les deux tiers des hôpitaux publics interrogés au printemps 2006 -donc avant la publication du décret interdisant de fumer dans les lieux publics- déclaraient des « difficultés d’application de la réglementation de 1992 ». Autrement dit de la loi Evin.

Pour les auteurs, « la taille des hôpitaux, celle des communes d’implantation et la spécialisation en psychiatrie augmentent les difficultés ». Et Didier Houssin d’ajouter qu’une « nouvelle évaluation sera très vite nécessaire pour vérifier si (l’application de ) l’interdiction totale du tabac dans les établissements de soins est au rendez-vous ».

En revanche dans les lycées, l’amélioration est sensible. "La proportion des établissements qui ont interdit de fumer de manière absolue aux élèves est passée de 14% en 2002 à 40% en 2006. Là encore, les chiffres de 2007 seront particulièrement attendus".

"Ces dernières années, notre pays a réalisé des percées majeures dans la lutte contre le tabac" rappelle Didier Houssin. Mais la France compte encore 30% de fumeurs. Des progrès restent donc à faire, ne serait-ce que pour atteindre l’objectif fixé par le Bureau régional de l’OMS pour l’Europe : passer sous le cap des 20% de fumeurs. C’est déjà le cas en Islande (19,8%) et en Suède (16%).

Le magazine santé

Page mise à jour le 26/02/2020