Pharmacie de la pyramide
Déjà inscrit ? Identifiez-vous
Saisissez simplement vos identifiants :
Mot de passe oublié ?

Les crèmes solaires, utiles mais ...

Les bons produits solaires protègent contre les UVA et les UVB. Mais attention, ils ne sont en aucun cas une porte ouverte aux expositions prolongées au soleil. Pour une protection optimale, quelques règles sont à respecter :

Il est important d'appliquer les produits généreusement au moins 30 minutes avant de s'exposer au soleil, pour que les filtres anti-UV puissent se répartir dans les couches supérieures de la peau. La transpiration ou le contact avec l'eau peuvent réduire l'efficacité des produits, il est donc recommandé de renouveler l'application. Se crémer régulièrement ne prolonge pas le temps d'exposition au soleil. Lorsque celui-ci est écoulé, une seule protection reste valable: l'ombre.
La crème solaire est appliquée sur toutes les parties du corps exposées au soleil. Sur les terrasses, les lèvres, le nez et les oreilles sont protégés.
Certains médicaments accroissent la vulnérabilité de la peau au soleil et peuvent déclencher des réactions cutanées inhabituelles. Le plus simple est de demander conseil au médecin ou au pharmacien.
Les produits solaires protègent-ils ...

...des coups de soleil? Oui, à condition d'avoir choisi un produit adapté à votre type de peau, de l'avoir appliqué correctement et de ne pas s'exposer trop longtemps au soleil .
...du vieillissement de la peau? Peu. Ce sont les UVA qui sont responsables du vieillissement cutané induit par le soleil; or, les produits solaires ne sont pas tous efficaces contre les UVA. En revanche, le fait de nourrir et d'hydrater la peau avec une crème ne peut être que bénéfique.
...du mélanome, la forme la plus grave de cancer de la peau? Le risque peut vraisemblablement diminuer.

Les crèmes solaires sont-elles dangereuses pour la santé ?

Six filtres chimiques usuels ont été testés et ont montré qu'ils stimulaient la croissance de cellules en éprouvette mais il n'y a pas d'évidence que ces filtres soient dangereux pour la santé humaine. Les dermatologues et la Ligue contre le cancer estiment donc qu'il ne faut pas renoncer à utiliser des produits solaires, à cause d'un éventuel risque encore insuffisamment évalué, alors que le cancer de la peau, lui, est un risque bien réel pour la santé. Pour les jeunes enfants, il est conseillé d'utiliser des produits ayant un maximum de filtres physiques et de leur faire porter un T-shirt lorsqu'ils jouent en plein air. Un bon produit solaire doit être efficace contre les UVA et les UVB. Les UVA ne déclenchent pas de coup de soleil, signal d'alarme en cas d'abus de soleil. Or, s'ils sont moins cancérigènes que les UVB, ils jouent également un rôle dans l'apparition des cancers cutanés.
Pour protéger sa peau, la mesure la plus efficace est de rester à l'ombre, en particulier aux heures où le soleil est au zénith (11 heures à 15 heures).

Les produits solaires et leurs composants

Les produits solaires existent sous forme de lotions, laits, crèmes, gels ou sprays. Le choix du produit dépend de votre type de peau, de l'ensoleillement et de l'activité prévue.
Les étiquettes sur les produits solaires et les prospectus contiennent une foule de renseignements utiles. Voici quelques indications pour vous aider à les décrypter:

Agent de conservation
Permet d'éviter la contamination du produit solaire par des bactéries. Les agents conservateurs peuvent parfois provoquer des allergies.

Emulgateur (émulsifiant)
Produit utilisé pour stabiliser les laits ou les crèmes solaires, qui sont des émulsions (mélanges d'eau et d'huile). Les émulgateurs peuvent parfois provoquer des allergies.

Anti-radicaux libres
Les radicaux libres se forment dans les cellules de la peau sous l'effet des UV; ils accélèrent le vieillissement de la peau et semblent jouer également un rôle dans le développement de tumeurs de la peau. Certains anti-solaires contiennent de la vitamine E et C, des extraits de plante ou d'autres substances qui neutralisent les radicaux libres.

Autobronzant
Produit qui colore la peau superficiellement par légère réaction chimique, sans que les ultraviolets du soleil n'interviennent. Le hâle obtenu est éphémère et ne protège pas du soleil. Dans le commerce, on trouve des autobronzants qui contiennent aussi une légère protection anti-solaire. Regardez donc attentivement ce qui est indiqué sur l'étiquette.

Ecran total
Produit qui contient une combinaison de filtres protégeant des rayons UV sur tout le spectre, c'est-à-dire UV A et B. Cela ne veut pas dire que tous les rayons sont absorbés, puisqu'il existe des écrans totaux d'indice de protection 30, mais aussi 40 ou 60. Un léger bronzage est possible, même avec un écran total.

Filtres chimiques
Substances chimiques, contenues dans les produits anti-solaires et qui absorbent les rayons ultraviolets. Les filtres chimiques peuvent être parfois responsables d'allergies. Les filtres modernes protèges des rayons UVA et UVB.

Filtres physiques (micro-pigments)
Petites particules couvrantes contenues dans les produits anti-solaires et qui réfléchissent les rayons ultraviolets. Les produits à base de filtres physiques donnent très souvent une apparence blanchâtre après l'application et après la baignade. Les risques d'allergies aux filtres physiques sont minimes.
Beaucoup de produits solaires contiennent des filtres chimiques et physiques.
Pour les enfants, on choisira un anti-solaire contenant des filtres physiques, moins irritants pour la peau.

Aucun produit solaire n'assure une protection totale de la peau contre le soleil, pas même un écran total!

Indice de protection solaire (IPS, SPF en anglais)
Chiffre qui indique le taux de protection anti-UVB conférée par le produit. L'indice est mesuré en laboratoire, dans des conditions bien standardisées et pour des quantités plus importantes que ce que l'on utilise en réalité. Plus le chiffre est haut, plus la protection anti-UVB est élevée. En Europe, tous les IPS sont mesurés selon une même méthode, ce qui permet une comparaison entre les marques. Un bon produit solaire doit également protéger des UVA.
Depuis quelques années, certains fabricants indiquent donc également un indice de protection UVA en pourcent, par exemple la «norme australienne». Cela signifie qu'il y a deux chiffres sur certains produits solaires.

La graisse à traire ne protège pas du tout du soleil et ne doit pas être utilisée comme crème solaire, ni en hiver, ni en été.

Un indice 30 ou plus, cela fait-il sens?

Contrairement à ce que l'on pourrait imaginer, un indice 30 ne protège pas deux fois plus contre les UVB qu'un indice 15 mais pourrait en revanche nous inciter à rester deux fois plus longtemps au soleil ou à nous exposer en plein midi. Dans les conditions du laboratoire, un indice 15 retient déjà 90% des rayons UVB (IPS 30, 92%; IPS 60, 94%)

Micro-pigments
Composants de certains produits anti-solaires (voir filtres physiques).

Hypoallergénique
Minimise les risques de réaction allergique de la peau; le risque «zéro allergie» n'existe pas.

Photo-stable
Un filtre solaire photo-stable ne se dégrade théoriquement pas sous l'effet de la lumière ou de la chaleur. A la fin de l'été, les flacons entamés doivent toutefois être jetés à la poubelle, l'exposition à la chaleur sur votre linge ou dans votre sac de plage aura eu raison de leur efficacité.

La durée de conservation des produits de protection solaire peut être garantie si vous veillez à

toujours bien refermer le tube
ne pas le laisser traîner à la chaleur
ne pas le laisser dans la voiture ou sur la plage en plein soleil
Résistant à l'eau (ou water resistant, waterproof)
Le contact avec l'eau et la transpiration réduisent l'efficacité des produits antisoleil, même résistants à l'eau. Il est recommandé de remettre de la crème après chaque baignade; il en va de même si vous avez beaucoup transpiré.

Contre toute logique, un indice 30 ne protège pas deux fois plus contre les UVB qu'un indice 15. Ce dernier retient déjà 90% des rayons UVB.

Page mise à jour le 26/02/2020