Pharmacie de la pyramide
Déjà inscrit ? Identifiez-vous
Saisissez simplement vos identifiants :
Mot de passe oublié ?

Pour éviter le mélanome, sea, sex... mais pas sun

Le soleil est responsable du mélanome, ce redoutable cancer de la peau qui fait des ravages dès 16 ans. Il y a mille et une autres façons de se sentir belle. Sans danger.

Chaque année en France, 8 000 nouveaux cas de mélanome sont diagnostiqués. Un cancer à l’origine de 1 400 décès par an. Soit 2 pour 100 000 individus. Or ce n’est pas surprenant, l’espérance de survie est bien meilleure si le diagnostic est précoce.

Mais il est exceptionnel d’avoir une telle chance. Dans la majorité des cas, le pronostic du mélanome malin est effroyable. Des facteurs de risque ? Il y en a bien sûr. Les personnes rousses ou celles qui ont la peau claire, avec quelques tâches de rousseur ou des cheveux blond vénitien, sont plus fragiles. Mais personne n’est à l’abri. Et le plus grand facteur de risque, c’est l’exposition au soleil.

Vous avez déjà vu un touareg marcher nu dans le désert ? Pour obtenir l’indice de protection inscrit sur le tube d’une crème solaire, même de qualité, la quantité de crème à étaler sur la peau est impressionnante : un tube par jour et par personne ! Pour une famille de 5, vous imaginez le budget et le temps passé à se tartiner ? Sachez par ailleurs que si vous mettez la moitié d’un tube d’indice 60, l’indice réel passe à... 8 ! Avec le quart du tube vous ne dépasserez pas 0,5 !

Bref, couvrez-vous (de vêtements légers) pour vous protéger du soleil. On n’a jamais vu un touareg marcher nu dans le désert, non ? Si vous pratiquez un sport nautique, pensez à vous protéger à l’aide d’une combinaison ou de vêtements légers à manches et jambes longues.

Cessez une bonne fois pour toutes d’aller à la plage aux heures où le soleil est haut. Entre 11 heures et 16 heures (heure solaire), goûtez plutôt aux joies du pique-nique et des balades sous la pinède. Quant à l’eau, à moins d’être à 50 mètres de profondeur, elle ne protège pas du soleil !

Et puis si vous n’avez hélas pas suivi ces conseils, consultez rapidement un dermatologue si vous remarquez un grain de beauté ou une tâche sur votre peau dans les 3 situations suivantes :
- S’il ne ressemble pas aux autres ;
- S’il est apparu récemment ;
- Ou si son aspect se modifie rapidement.

Pour être belle, il ne faudra être ni poilue, ni bronzée : depuis qu’on a perdu nos poils de l’époque préhistorique, le soleil est un terrible fléau ! Et en plus, l’exposition prolongée aux rayonnements solaires accélère le vieillissement de la peau. Décidément, c’est dur la vie. Même en vacances...

Destination Santé
www.destinationsante.fr

Page mise à jour le 26/02/2020